Géry Roger, ambulancier SMUR du Béthunois aux pistes du Bénin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Géry Roger, ambulancier SMUR du Béthunois aux pistes du Bénin

Message par BEBERT76 le Lun 6 Déc - 12:21

Au volant du véhicule du SMUR du centre hospitalier, il est habitué à avaler à grande vitesse les routes béthunoises. Pour porter secours. Géry Roger apprécie également les pistes moins tracées du Bénin, où l'on doit prendre son temps. Pour transmettre son savoir. Le président de l'Association française des ambulanciers SMUR et hospitaliers s'est rendu en Afrique dernièrement. Dans ses bagages, formation, mannequins et véhicule.

Il n'est pas parti seul et ce voyage est un partenariat. Géry Roger insiste lorsqu'il évoque les 15 jours d'automne passés au Bénin. Et de citer les noms d'instructeur, de moniteurs qui étaient du voyage. Et rapidement un chiffre : 80. Le nombre d'infirmiers urgentistes de l'hôpital de Cotonou qui ont été formés "à la bonne pratique des soins et gestes d'urgences".
Un premier séjour en novembre 2009 avait permis de jeter les bases de cette rencontre en 2010. Une préparation qui a permis de ne pas perdre de temps. "Nous avons mis en place une formation de trois jours dans un délai record", s'enthousiasme l'ambulancier. "Nous avons conclu par une mise en pratique avec la simulation d'un accident entre une moto et un mini bus, deux véhicules très utilisés à Cotonou", explique Géry Roger.
Ambulancier SMUR depuis 1985, il a connu le Centre Afrique lorsqu'il était militaire. Séduit, il conserve une attirance particulière pour cette région du globe.


Ambulance équipée

"Au Bénin, les services de transport sanitaire ne sont pas comme en France. La plupart du temps, il faut payer avant ! Nous avons donc organisé et mis en place une tarification des transports de l'ambulance d'une ONG", souligne-t-il. "Des hôpitaux ou des organismes font des dons de matériels mais ne suivent pas leurs installations ni l'entretien", regrette Géry Roger. Ce n'est pas le cas du Citroën Evasion, cadeau du centre hospitalier spécialisé de Clermont, dans l'Oise.
Il retient ainsi "la mise en circulation d'une ambulance équipée comme en France avec du matériel supplémentaire pour une éventuelle para-médicalisation". Sans oublier que le véhicule n'est pas venu seul. "Grâce à la récupération de matériel réformé dans les centres hospitaliers, nous avons équipé une salle d'urgence d'une seringue autopulsée, d'un appareil électrocardiogramme, d'un inhalateur à air pour aérosol...", cite-t-il . Les bénévoles qui avaient déjà bien retroussé leurs manches ont également réalisé "l'installation d'une pompe à eau dans le puits servant au petit lotissement de cases à Calavi". Depuis, Géry Roger a retrouvé le volant de son ambulance SMUR mais conserve les images des pistes piégeuses africaines. Pour y retourner. "Nous travaillons sur du long terme", insiste-t-il. Avec dans les cartons, la reconstruction d'un nouveau centre de santé à Abomey-Calavi, "pour accueillir plus de patients".
avatar
BEBERT76
Administrateur
Administrateur

Messages : 2130
Date d'inscription : 15/05/2009
Age : 37
Localisation : Seine Maritime (76)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.autovision.fr/centre/760026-ge-controle-technique-thi

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum